Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A la rencontre des sauniers de Ré et Noirmoutier

par Michel Hivert 29 Juin 2015, 08:04 Formations qualifiantes

« Pour nous il en va de l’avenir du métier salicole de mieux professionnaliser les personnes qui rentrent veulent être sauniers ». C’est par ces mots que s’exprimait Hugues Le Prince, membre du conseil de centre et président de la coopérative des Sauniers de Ré. « Nous avons entendu cette volonté et l’équipe de formation a travaillé depuis plus d’un an pour rapprocher la formation des sites distants » tient à préciser Christophe Sablé, président du conseil de centre de la Turballe. Cette semaine et pendant deux jours nous nous sommes attachés avec les responsables, maitres de stage, tuteurs et stagiaires de chaque site de faire le bilan intermédiaire de ce nouveau dispositif offerts aux acteurs de la saliculture de Ré, Noirmoutier, Oléron et marais breton.

« De mars à septembre nous avons fait en sorte que les modules de formation technique, de gestion et système commercial soient menés directement sur les sites distants… Pour faire vivre ces objectifs pédagogiques, conférence à distance, FOAD, enquêtes de terrain portés par les stagiaires, tutorat ont été mis en place en lien avec les responsables locaux» souligne Frédéric Miché, le coordinateur de la formation en saliculture.

Frédéric Miché, coordinateur de la formation salicole, Hugues Leprince, président de la coopérative de sel de Ré et Louis Merlin, secrétaire du syndicat des sauniers de Ré.

Frédéric Miché, coordinateur de la formation salicole, Hugues Leprince, président de la coopérative de sel de Ré et Louis Merlin, secrétaire du syndicat des sauniers de Ré.

De leur côté les stagiaires semblent très satisfaits de ce rapprochement du centre de formation, « on peut suivre les modules de formation et à la fois suivre de près sa saline de stage en période de pré production » affirme de concert Léonard et Christopher stagiaires sur l'ile de Ré. Et Véronique, stagiaire sur Noirmoutier d’ajouter « J’ai beaucoup apprécié l’accompagnement technique des formateurs qui m’ont suivi régulièrement sur site en appui de mon maitre de stage ».

Christopher, stagiaire sur sa saline de stage à la récolte de la fleur de sel

Christopher, stagiaire sur sa saline de stage à la récolte de la fleur de sel

Echanges avec Frédéric sur la qualité du sel

Echanges avec Frédéric sur la qualité du sel

Bilan avec Véronique, stagiaire de Noirmoutier, et son maitre de stage

Bilan avec Véronique, stagiaire de Noirmoutier, et son maitre de stage

Certes, il faudra à l’avenir résoudre certains petits problèmes techniques de liaison pour améliorer par exemple les conditions de conférence à distance « mais la dynamique de soutien et d’appui à nos sites de production grâce à la formation est lancé » souligne Louis Merlin, secrétaire du syndicat des sauniers de Ré. Au nom des représentants professionnels de Noirmoutier, Hervé Boché ajoute « nous avons besoin du Centre de formation de la Turballe pour mieux promotionner le métier de saunier auprès des prescripteurs de l’orientation et de l’emploi car nos métiers ne sont pas véritablement connus et valorisés ». Rendez-vous au printemps prochain pour mettre en musique cette initiative partagée.

En bref ces deux jours de travail ont été riches grâce à l’appui de ces acteurs de terrain impliqués.

Réunion avec des responsables de la saliculture de l'Ile de Noirmoutier, Hervé Boché et Isabelle Blanchard

Réunion avec des responsables de la saliculture de l'Ile de Noirmoutier, Hervé Boché et Isabelle Blanchard

commentaires

Haut de page