Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le groupe CS TMA, une semaine pour utiliser l’électronique embarquée sur les tracteurs

par Le groupe CS TMA apprentissage avec l’appui d’Anthony BOUTON, formateur au centre agro équipement de Nozay 1 Juillet 2015, 15:20

Pendant une semaine, les apprentis en formation CS TMA Certificat de Spécialisation Tracteur et machines agricoles du centre de formation en agroéquipement de Nozay, ont suivi une formation sur la prise en main de l’électronique embarquée sur les tracteurs, au programme, prise en main des systèmes de gestion des manœuvres en bout de champs, et prise en main des systèmes de guidage et d’autoguidage des tracteurs. Ils en parlent…

Séquences automatiques

Présent dans sur la plupart des tracteurs modernes, un écran tactile regroupe un nombre important de contrôles et de fonction de programmations, notamment pour la gestion des fourrières. L’une des plus avancées est l’enclenchement automatique des séquences, le chauffeur programme toutes les actions répétitives en fonction des outils attelés et dans l’ordre qu’il souhaite, le tracteur réalise ensuite de lui-même les actions successives précédemment programmées (relevage, prise de force, distributeurs hydrauliques, vitesse d’avancement, régime moteur …). Et ce, sans que le chauffeur n’ait autre chose à faire que de lancer ou arrêter ces séquences, auparavant, il fallait agir sur plusieurs commandes les unes à la suite des autres.

Le groupe CS TMA, une semaine pour utiliser l’électronique embarquée sur les tracteurs

Guidage et autoguidage

L'optimisation des passages des tracteurs dans les parcelles afin de supprimer le jalonnage, limiter les manques ou les recouvrements est désormais possible grâce à l'assistance de guidage par satellites. La solution la plus simple et la moins couteuse reste la barre de guidage, à partir d'une ligne de référence (droite ou courbe) et de la définition de la largeur de l'outil, la console est capable de générer des lignes virtuelles que le chauffeur devra suivre en agissant sur la direction.

Mais des limites apparaissent avec ce système : difficulté de suivre le cap indiqué, précision entre passages. Les progrès permanents de l'électronique embarquée associé aux systèmes de géolocalisation, permettent l'autoguidage des engins agricoles. Avec cet autre système, c'est le système d'autoguide de l’engin qui agit sur la direction et dirige seul le tracteur. Le chauffeur rentre les paramètres de ces outils et sélectionne les opérations à réaliser sur sa parcelle, il peut se concentrer sur les outils sans se soucier du volant. Cela permet d'optimiser les opérations de travail du sol, de semis, d'épandage et même de récolte.

Le groupe CS TMA, une semaine pour utiliser l’électronique embarquée sur les tracteurs

L’avis des apprentis

« Cette semaine de prise en main nous a permis d’optimiser nos connaissances et d’exploiter au maximum les options montées sur les tracteurs. Très peu d’entre nous utilisait les automatismes des gestions des fourrières, une fois prises en main, elles permettent de gagner du temps et participent au confort de conduite. Quant aux systèmes de guidage et d’autoguidage, la mise en pratique sur un chantier de préparation du sol et un semis, nous a permis de comparer les différences entre une barre de guidage, et un autoguidage intégré sur le tracteur de la ferme de Derval. Cela nous permis également de surmonter les appréhensions sur les paramétrages de ces systèmes, finalement c’est assez simple. Demain, en vue de nos installations en exploitation, nous sommes prêts à nous investir dans ces systèmes. Merci aux formateurs et aux concessionnaires d’avoir mis leurs engins à disposition ».

Le groupe CS TMA, une semaine pour utiliser l’électronique embarquée sur les tracteurs

commentaires

Haut de page