Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand je serai grande, je serai agricultrice

par Sandrine LANDRIAU 19 Décembre 2012, 11:13

Le Centre de formation de la Chambre d’agriculture accueille chaque année des porteurs de projets en agriculture. La rentrée a démarré début novembre, et les couloirs du Centre de formation verront arpenter plus de 80 stagiaires en formation qualifiante BPA-BPREA en 2013.

Mélina, Aurélia, Nadège … des femmes qui arboreront les couleurs de l’agriculture de demain témoignent :

Mélina : « Pour moi l’agriculture était une évidence, mon parcours de formation et professionnel me destinait à cette activité, mais il a fallu que je travaille pour gagner ma vie, maintenant je me consacre à ma formation du BPREA pour un jour m’installer en association. En plus je bénéficie d’un financement du Fafsea avec un CIF CDD qui me permet de faire ma formation en toute sérénité !

Aurélia : « A 32 ans, et après avoir travaillé dans des domaines très différents de l’agriculture, j’ai eu envie de m’installer ! J’ai tout d’abord conforté mon projet en réalisant des stages d’immersion en entreprise, cette phase est primordiale pour être sûre de soi. Maintenant je fais mon BPREA, comme je suis demandeur d’emploi, je bénéficie d’un financement du Conseil Régional des Pays de la Loire et du FSE ; ma formation est totalement pris en charge, ce qui facilite les choses ! Pour le transport, on s’organise entre stagiaires, le covoiturage ça marche plutôt bien. »

Nadège, elle se destinait vers un job de chargée de communication, mais trop éloigné de ses valeurs, elle a entreprit un rapide virage vers le maraîchage. Elle termine cette année son BPREA Cultures Légumières en alternance. Pour elle, ce choix s’imposait : « avoir un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation me permettra de m’intégrer progressivement dans un milieu que je ne connais pas et d’avoir une rémunération suffisante pour mener à bien ma formation».

Sandrine entre Mélina et Nadège

Sandrine entre Mélina et Nadège

En tant que chargée d’accompagnement j’accueille tous les candidats à la formation. Nous accompagnons des candidats avec des projets très différents, mais aussi avec des parcours de vie diamétralement opposés, et c’est une grande richesse ! Malgré tout il faut parfois faire « tomber les rêves » et nous souhaitons que les stagiaires aient pu, avant d’entreprendre une formation longue, tester leur motivation et leur résistance aux métiers de l’agriculture. C’est un domaine où nombreux sont les passionnés mais ce sont aussi des métiers difficiles. Pour cela, nous avons une palette de dispositifs leur permettant cette immersion (voyage en agriculture, ADEMA, pré qualification, …).
Sandrine LANDRIAU – Chargée d’accompagnement formations qualifiantes

Quelques chiffres de la nouvelle promotion « agricole » 2012 2013 qui comporte 83 stagiaires :

17% de l’effectif en BPA et 83 % en BPREA dont 58 % en polyculture élevage, 23 % en maraîchage et 19 % en saliculture.

commentaires

Haut de page