Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Certificat de spécialisation lait, un bilan positif de la formation

par Yves Duchatelle 4 Juillet 2013, 14:26

Le certificat de spécialisation «conduite en élevage laitier» mis en place par Agrilia-formation et la Chambre 44, s’est déroulé d’octobre 2012 à juin 2013 en alternance à la ferme expérimentale des Trinottières et de Derval et au Centre de formation Agroéquipement de Nozay.

Le bilan de clôture de la saison 2012-2013 avait lieu vendredi dernier 28 juin, sous la présidence de Nicole de Bersac, agricultrice productrice de lait et élue Chambre régionale des Pays de Loire qui siège également au Conseil de perfectionnement d’Agrilia.

A cette occasion, nous avons souhaité revenir sur les temps forts de l’année et les réflexions professionnelles autour de ce CS. Les points appréciés relevés cette année par les 23 apprentis ont été les suivants. Ils ont cité pelle mêle les visites d’installations de traite et leur insertion dans les bâtiments d’élevage, l’atelier soudure, les approches sur la gestion du pâturage , les approches filières et raisonnements économiques de la production de lait (prix de revient). Autre innovation, le voyage à l’étranger, en février dernier en Allemagne, il a été très apprécié des participants et tous s’accordent pour en demander le renouvellement…

Les apprentis CS lors du bilan de formation

Les apprentis CS lors du bilan de formation

Les points à approfondir et développer pour les apprentis reflètent bien les préoccupations du moment :

« Des approches et des apports plus pointus concernant l’alimentation et notamment une plus grande autonomie alimentaire avec les cultures fourragères, l’herbe en particulier, pour contrer le renchérissement des intrants» affirme Jean-Baptiste au nom du groupe d’apprenants.

Le robot de traite, présent à Derval, a été cité à nombreuses reprises avec cette interrogation de Charly «comment transformer le temps , consacré à la traite habituellement, en temps de collecte et d’analyse de toute une foule de données utiles à la gestion du troupeau ?»

L’élue professionnelle, Nicole de Bersac, s’est dite très intéressée par toutes ces réflexions et enchantée de constater que la plupart des jeunes présents, CS en poche, se destinaient à l’installation en production laitière « le désir d’être à son compte et chef d’entreprise reste vif et c’est tant mieux». 

L’élue professionnelle a ensuite pointé deux enjeux et lignes d’horizon qui sont devant nous et va concerner les apprentis-futurs installés, «l’après quota 2015 et les difficiles négociations sont à poursuivre avec les laiteries et avec la grande distribution et puis le défi pour les éleveurs , c’est la meilleure maîtrise des coûts de production face à la volatilité des prix, que ce soit au niveau des intrants ou pour la paie de lait» 

En tous les cas, ce CS Lait a de beaux jours devant lui, semble-t-il avec un recrutement 2013-2014 quasiment bouclé et une grande satisfaction de la plupart des apprentis d’avoir décroché ce diplôme professionnel reconnu.

 

Nicole de Bersac (à droite) pendant son intervention

Nicole de Bersac (à droite) pendant son intervention

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page