Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bilan des "Voyages en agriculture"

par Cécile Robin 19 Juillet 2013, 08:20

L’agriculture a besoin de bras. Comment attirer de nouvelles personnes en agriculture ? Le bureau de la chambre a donné mandat à la direction Emploi Formation de travailler sur un concept original d’où l’idée du « Voyage en agriculture » en place. A raison d’une sortie par mois, depuis septembre dernier nous avons permis à 70 personnes de s’inscrire dans une découverte active des métiers agricole pour éventuellement s’y insérer. Retour sur quelques moments forts.

Septembre 2012, 8 voyageurs embarquent pour un voyage initiatique à bord du minibus. Départ chambre d'agriculture destination la ferme expérimentale de Derval. Les voyageurs sont ravis de se tester à la conduite de matériel et aux soins aux veaux, les échanges se poursuivent avec le contrôleur laitier, le vétérinaire, les stagiaires en formation. Quelle immersion !!!

8 nouvelles journées s'organiseront au fil des mois. Philippe maraicher nous accueille en plein champ, à 11h du matin, tout est encore gelé : "je produis de la mâche et du radis, entre autre. Je travaille avec une équipe tout au long de l'année sur tous types de travaux : récolte, semis, conduite de matériel et conditionnement. Nous avons des postes à pourvoir régulièrement en CDD ou CDI, et nous sommes capables d'adapter nos postes aux contraintes des mères de famille par des horaires adaptés ou du temps partiel... pourvu que la personne soit intéressée "

Les visiteurs attentifs aux propos de Gérard Macé de la ferme du Bois de Boulle de La Turballe, dernier "voyage en agriculture".

Les visiteurs attentifs aux propos de Gérard Macé de la ferme du Bois de Boulle de La Turballe, dernier "voyage en agriculture".

Au-delà de la vie des métiers, les exploitants accueillants ont tenu à parler des exigences attendus pour l’accueil d’un salarié. Pour patrice associé de GAEC en polyculture élevage: « Notre salarié doit surtout être motivé mais en élevage le plus est la polyvalence sur l'ensemble des tâches de l'exploitation. Nous l'accompagnerons bien entendu en compétences afin qu'il puisse rapidement nous remplacer le week-end et les vacances. Et si une opportunité se présente une association pourra être envisagée."

Au fil des voyages les baroudeurs ont découvert la taille de la vigne et l'embouteillage chez Jean Michel et Laurent, la culture des poireaux chez Franck, le ramassage des fraises chez Patrick.... bref un aperçu de la richesse des emplois agricoles.

L'accueil et les expériences de nos hôtes auront largement encouragé les demandeurs d'emploi et leur auront permis de mieux comprendre que l'information ne suffit pas. Il faut d'abord aller se tester puis se former afin d'acquérir les meilleures compétences théoriques et pratiques avant de s'insérer durablement en agriculture.

Ces voyages ont eu un impact positif. Sur les 46 personnes qui ont découvert les métiers au cours de ces journées « découverte » de septembre à avril, 22 sont entrés en formation.

commentaires

Haut de page