Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bilan de la formation BP REA

par Michel Hivert 9 Octobre 2013, 08:26

Un cycle de formation BP REA se termine. Vendredi de la semaine passée plus de 60 stagiaires étaient rassemblés pour faire le bilan de leur formation en présence des professionnels membres du conseil de perfectionnement. C’est effectivement pour beaucoup la fin d’un parcours d’une année et pour un grand nombre le début d’un nouveau projet de vie débouchant sur l’installation dans une des branches de l’agriculture à plus ou moins long terme. Morceaux choisis de leurs expressions lors du bilan… Pour Thomas délégué du groupe en formation en maraîchage «Nous regrettons que la place de la pratique n’ait pas été assez importante durant notre formation», contrairement à Denis qui, pour le groupe en saliculture, signale «qu’à La Turballe nous avons bénéficié d’un immense terrain de travaux pratiques avec des situations pratiques concrètes qui illustrent à chaque fois le thème de semaine. Baptiste parlant au nom du groupe en formation polyculture élevage tient à évoquer l’équilibre de l’organisation modulaire «qui a fait la part belle à des aspects territoriaux et sans doute pas assez sur l’agronomie et les volets commercialisation et transformation de notre métier».

Bilan de la formation BP REA

Pour Mélina toujours au nom du même groupe souhaite que le module «construction économique de notre projet soit travaillé plus en amont dans le cursus de formation». Autant de réflexions qui ont amené Bernard Guillamot, coordinateur de la formation, à insister sur la difficulté à tenir compte de paramètres complexes et parfois contradictoires comme «les exigences du référentiel de formation, la diversité des projets et le niveau d’apprentissage de chaque stagiaire… », mais il a tenu à ajouter «vos réflexions vont nous aider à améliorer toujours le parcours de formation proposé».

Bilan de la formation BP REA

Unanimité des stagiaires en revanche pour saluer la qualité de la formation et ses intervenants, ses bonnes conditions matérielles ainsi que la disponibilité des formateurs. Denis l’un des stagiaires souligne également «que le niveau d’exigences des formateurs était élevé pour un examen de niveau 4» réflexion reprise au bond par François Guyot, le président de la direction Emploi Formation et du conseil de Centre : «Nous avons la volonté, à la Chambre de former des personnes responsables, acteurs dans leur territoire, sachant raisonner leurs choix économiques et pour cela nous allons bien au-delà des exigences de base du BP REA».

Bilan de la formation BP REA

commentaires

Haut de page