Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La communication autour des métiers agricoles : tout un programme …

par Cécile ROBIN 30 Octobre 2015, 16:04 Orientation

La communication « positive » est le mot d’ordre des agriculteurs.

A cette occasion les conseillers emploi du département ont été invités à participer à un temps d’échange avec un éleveur au sein de son exploitation. L’objectif était également de leur permettre d’approfondir leurs connaissances en étant au plus près des acteurs de terrain. Marie-Natacha du conseil départemental « j’ai participé il y a 2 ans à une visite chez Jean-Yves Guerlais et cette première immersion m’avait beaucoup plu. Mieux connaître le milieu agricole nous permet de penser à y orienter des demandeurs d’emploi mais également, lors d’un entretien, de mieux leur expliquer la réalité des métiers. Cette nouvelle visite au Gaec St Jean des Bois a été pour moi une piqure de rappel au même titre que les interventions qui sont faites lors de nos réunions d’équipe par Cécile Robin. L’agriculture ça ne nous parle pas forcément mais là c’est du concret. »

Quelques conseillers emploi du département en visite sur une exploitation agricole

Quelques conseillers emploi du département en visite sur une exploitation agricole

Tous les mois des réunions d’information sont organisés afin de faire connaître les métiers mais également les formations possibles. Un listing des actions (participation à des forums, visites, stages de découverte et formations qualifiantes…) sont envoyés à tous les agents du territoire (conseillers :

Pôle Emploi, Mission Locale, Unité Emploi, Cap Emploi …). Informer, montrer, échanger positivement sur l’agriculture c’est communiquer sur les secteurs en tension et permettre aux jeunes et moins jeunes de s’insérer durablement via un emploi ou une installation.

Le 14 octobre ce sont 14 nouveaux candidats qui sont entrés sur un dispositif de découverte financé par le FAFSEA et le FSE (ADEMA). Des visites plus une journée conduite et déjà les candidats ne tenaient plus en place. Benoit, stagiaire, « être encadré par un centre de formation, c’est rassurant quand on est en reconversion professionnelle. Là j’ai vraiment envie d’aller plus loin ». Ces Adéma sont désormais en stage pour 3 semaines ; une deuxième immersion pour certains (après un « voyage ») dans les coulisses de l’agriculture et un retour « vers le futur » agricole (ou non) prévu mi-novembre.

commentaires

Haut de page