Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Partenariat entre l'ASAVPA et le Centre de formation de la Chambre d’agriculture : échanges et travaux pratiques sur le terrain

par Yves DUCHATELLE 22 Mai 2015, 07:21 Formations qualifiantes

« C’est un partenariat naturel » affirme sans détours Dominique BOUCHEREL, président de l’ASAVPA départemental « la Chambre d’agriculture forme des Bpa agricoles en polyculture-élevage, maraîchage et viticulture, destinés pour la plupart à des métiers sous statut de salariat et l’ASAVPA anime un réseau de salariés agricoles » Rien d’étonnant, donc qu’ils organisent depuis quelques années des actions en commun auprès des stagiaires de la formation professionnelle.

Nos objectifs, poursuit Dominique « c’est se faire se rencontrer salariés en place et stagiaires en animant des ateliers de travail. Nous pouvons ainsi travailler ensemble ensuite sur des thématiques de l’emploi, de la sécurité au travail et ainsi avoir une réflexion collective sur le statut de salarié en entreprise agricole. »

Dominique BOUCHEREL, président de l’ASAVPA départemental  en discussion avec Frédéric, stagiaire BPA

Dominique BOUCHEREL, président de l’ASAVPA départemental en discussion avec Frédéric, stagiaire BPA

Ainsi, ce mardi 12 mai, deux ateliers pratiques animés par des membres de l’ASAVPA étaient au programme. Commençons par la Chapelle-Basse-Mer, au GAEC Prim’ Val, entreprise maraîchère de production de mâche, poireau, radis, fenouil et navet principalement. C’est Bertrand REDUREAU, l’un des associés, qui pilote la visite et accueille les stagiaires avec Colette MARIOT, chef d’équipe à Prim’Val et membre de l’ASAVPA.

Exercice de conduite avec Bertrand et Nathalie, stagiaire BPA

Exercice de conduite avec Bertrand et Nathalie, stagiaire BPA

Les stagiaires sont amenés à participer à un chantier de plantation de poireaux. Puis les échanges suivent et Colette rappelle l’importance des conditions de travail et de sécurité « les troubles musculo-squelettiques, les fameux TMS, ce n’est pas une invention et c’est très concret quand les bras ou le dos ne veulent plus suivre ! » ; Même chose pour le transport de charges, « une caisse de navets, c’est lourd ! en tant que chef d’équipe, je dis à mes collègues : pas question d’en prendre trois superposées ; ces choses-là, ça va un temps, puis à 40 ans, on n’en peut plus et c’est toute la vie professionnelle et autre qui est affectée ; être salarié agricole, c’est aussi se gérer dans la durée ; c’est sa santé et sa sécurité qui sont à manager au mieux sur l’ensemble de la carrière ».

Le groupe BPA maraichage accueilli au GAEC Prim’ Val par Bertrand REDUREAU, chef d’entreprise, Dominique BOUCHEREL, président de l’ASAVPA, et Colette MARIOT, chef d’équipe à Prim’Val  et membre du bureau de l’ASAVPA, ici au centre de l'image..

Le groupe BPA maraichage accueilli au GAEC Prim’ Val par Bertrand REDUREAU, chef d’entreprise, Dominique BOUCHEREL, président de l’ASAVPA, et Colette MARIOT, chef d’équipe à Prim’Val et membre du bureau de l’ASAVPA, ici au centre de l'image..

Autre contexte, autre forme d’agriculture et de salariat : nous voici dans une ferme de polyculture-élevage, à Moisdon-la-Rivière, guidé par Adrien ROBIN, lui aussi membre de l’ASAVPA et salarié en troupeau de génisses laitières : soins aux animaux, alimentation, ; mais là encore, les mêmes préoccupations : les gestes techniques en condition de sécurité (tracteur et prise de force, exercices d’attelage, manipulation du chargeur en bâtiment ….), puis les échanges glissent sur le statut de salarié, le fonctionnement de l’ASAVPA et ses activités.

Côté stagiaires, ce fut une journée fructueuse de découverte, « c’est intéressant pour nous de rencontrer des salariés avec un peu de bouteille qui nous parlent de leur métier et de leur quotidien » tient à souligner Louisa, stagiaire du groupe BPA. En bref une journée à rééditer.

Exercice de conduite avec Adrien ROBIN, membre du bureau de l'ASAVPA

Exercice de conduite avec Adrien ROBIN, membre du bureau de l'ASAVPA

L’Asavpa-44 tient son Assemblée Générale  le vendredi 5 juin prochain, à 18h45, à la Maison de l’agriculture à Nantes, lieu-dit la Géraudière. Au programme, les  actions menées durant l’année écoulée et les projets, puis une intervention sur la prévention, de la part d’AGRICA, organisme d’assurance-santé complémentaire des métiers de l’Agriculture.

commentaires

Haut de page