Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lancement de l'étude de faisabilité d'un GEIQ agricole en 44

par Michel Hivert 17 Avril 2015, 17:37 Emploi

La direction emploi formation de la Chambre et le GEIQ AGRIQUAL positionné en Maine et Loire étudient actuellement leur rapprochement. Un GEIQ tient à préciser Benoit AUPECLE, directeur de la structure angevine « c’est un Groupement d'employeurs pour l'Insertion et la Qualification regroupant des entreprises qui, pour résoudre leurs problèmes de recrutement, parient sur le potentiel des personnes en difficultés d’accès à l’emploi. Ainsi, les GEIQ embauchent directement ces publics et les mettent à disposition des entreprises adhérentes, avec des périodes de formation ».

Ce GEIQ agricole compte actuellement 60 entreprises adhérentes sur deux départements, la Sarthe en plus du département 49. Pour Louis Vinet, élu de la chambre responsable des questions emploi RH « Sur notre département les secteurs de l’élevage, du maraichage et de la viticulture peinent à trouver les compétences de salariat dont ils ont besoin, aussi il est indispensable de proposer aux employeurs agricoles des personnes qui s’adapteront progressivement à leur poste de travail au moyen de parcours de compétences courts »… En effet les flux actuels de sortie de formation couvrent à peine la moitié des 450 offres d’emploi de postes de salariés agricoles permanent recensés chaque année au niveau départemental.

Comme l’affirme Marc LE JALLE, responsable de l’équipe Emploi et Ressources Humaines de la chambre « nous devons tout faire pour répondre aux tensions sur l’emploi agricole, cela implique également de mieux travailler sur l’intégration d’actifs non issus du milieu agricole ».

Benoit AUPECLE, directeur du GEIQ AGRIQUALIF 49, Marc LE JALLE et Bruno GROLLIER de l’équipe Emploi RH de la Chambre.

Benoit AUPECLE, directeur du GEIQ AGRIQUALIF 49, Marc LE JALLE et Bruno GROLLIER de l’équipe Emploi RH de la Chambre.

Mieux appréhender ce nouveau public potentiel, mieux cerner les besoins de compétences des entreprises c’est l’objectif de l’étude de faisabilité travaillée de concert actuellement entre les équipes Emploi de la chambre et celle du GEIQ. De même, les services de l’État via la DIRECCTE, le Conseil Départemental de Loire-Atlantique, Nantes Métropole et la Carène et les autres communautés de communes ont été associés étroitement à ce projet.

Cette étude, s’il elle est positive, permettra de mettre en place en Loire-Atlantique une antenne du GEIQ AGRIQUALIF dès la fin de l’année pour un potentiel estimé d’une trentaine d’employeurs dans un premier temps.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page