Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La parole aux apprentis BP REA 1ère année

par Cécile Morand 10 Février 2015, 10:28 Formations qualifiantes

Actuellement, 22 jeunes ont fait le choix de l’apprentissage au centre de formation pour suivre une formation en BPA ou BP REA. Les jeunes en alternance sont salariés sur des entreprises très diverses ; certains ont des employeurs en production laitière, en production viande bovine, d’autres en maraichage ou encore en viticulture. Cette année le nouveau cycle de la section BP REA, géré en lien avec le CFA AGRILIA de la chambre régionale d'agriculture, compte 10 apprentis. On leur laisse la parole à l’issue de leur deux premiers mois de formation et d’entreprise…

Timothée ne vient pas du milieu agricole et souhaite reprendre une exploitation par la suite : « Il me paraissait évident qu’une formation en deux ans avec une expérience sur le terrain était indispensable pour apprendre le métier. Je pense qu’au centre de formation j’apprendrai à bien gérer le cheptel (alimentation, reproduction…) et à avoir les rudiments de la gestion d’une entreprise agricole. Grâce aux périodes en entreprise, j’apprendrais les détails qui facilitent la vie de l’agriculteur. » C’est clair reprend Robin, cela permet de « pouvoir mettre en pratique ce que l’on a vu au centre de formation et inversement ». Jérémy confirme en disant : « ce que j’ai appris cette semaine sur le module Alimentation du troupeau va permettre de discuter d’éventuels réajustements de la ration avec son employeur »… Jordan, quant à lui, en formation cette semaine avec le groupe viticulture, a pu faire part de son expérience sur la taille de vigne auprès de ces collègues en formation temps plein.

Aymeric et Jérémy deux apprentis de 1ère année lors d’une séance de révision du module «sciences»

Aymeric et Jérémy deux apprentis de 1ère année lors d’une séance de révision du module «sciences»

Timothée poursuit en soulignant que la formation par alternance lui permettra de « mettre les pieds dans le métier rapidement afin de pouvoir se lancer dans le milieu aisément car mon projet d’installation est maintenant mieux défini. » En effet, il voudrait pouvoir m’installer en production viande bovine et approvisionner en partie son frère boucher. « Le projet se fera peut-être sur le site où je suis actuellement en apprentissage, j’ai deux ans pour y réfléchir.» Un autre des apprentis 1ère année Robin, pense que cette formation par alternance permettra de « prendre une décision en étant plus confiant…», et cela permettra selon lui de « rencontrer des personnes qui pourraient peut-être un jour nos futurs associé…»

Certains comme Alexis soulève sa difficulté à suivre une formation en alternance car « suivre les cours et travailler sur l’entreprise c’est parfois un peu chargé», un autre apprenti reprend en disant que s’adapter aux rythmes des différents lieux de formation : centre de formation / entreprise nécessite parfois une petite adaptation. « Il faut également trouver le « bon » patron, qu’on s’entende bien » rajoute Aymeric un autre apprenti. Ça compte beaucoup pour la motivation !

Voici en quelques mots ce que les apprentis ressentent après avoir débuté leur formation en novembre 2014. La majorité d’entre eux ne sont pas issus du milieu agricole. Cette formation par alternance est un tremplin très intéressant pour des personnes qui souhaitent se réorienter ou approfondir leurs connaissances en agriculture. Bon vent à eux pour cette expérience riche !

Jérémy et Alexis, de la section apprentissage eux aussi.

Jérémy et Alexis, de la section apprentissage eux aussi.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page